Publié dans Actu, International, Mode

Rihanna, La naïade Des Caraïbes Avec Ses Looks Beachwear

Le trikini fait son grand retour dans l’univers de la mode.

Trikini, bikini, maillot de bain une pièce (appelé aussi nageur), monochrome, pop ou imprimé… Rihanna joue la carte caméléon en maillot. La fiancée du R&B n’hésite pas à rehausser ses tenues de plage d’accessoires, de la chaînette de corps au turban afro noué dans les cheveux, en passant par les chapeaux et les cool solaires… Get the look !

Claudia

Publicités
Publié dans Actu

Le Tatouage Artistique S’empare Du Continent Africain

Le tatouage artistique s’empare du continent africain. Mais marquer une peau noire ou très brune peut poser problème… et se faire « détatouer » tout autant.

Elles semblent désemparées. Accoudées à une barrière, Océane et Myriam, 20 ans chacune, scrutent d’un air désabusé les centaines de tatoueurs et de tatoués qui déambulent au Mondial du tatouage, le salon spécialisé qui s’est tenu début mars à Paris. « Il n’y a que des Blancs, lâche Océane, Française d’origine béninoise à l’épiderme d’ébène. On cherche un tatoueur qui connaisse bien les spécificités de notre peau, mais on n’en a pas encore trouvé. »

Les amateurs d’encre sont de plus en plus nombreux sur la planète. Rien qu’en France, selon l’Institut français d’opinion publique (Ifop), ils seraient 7 millions, soit 2 millions de plus qu’il y a six ans. Aux États-Unis ? Selon le Pew Research Center, 45 millions… Aucun chiffre n’existe pour le continent africain, mais des dizaines de salons ont ouvert, ces dernières années. Et l’Afrique du Sud joue le rôle de précurseur, avec un événement spécifique, la South African International Tattoo Convention, dont la deuxième édition, regroupant 80 artistes internationaux, s’est tenue fin mars.

Il y a cinq mille ans déjà

black-and-grey-tattoo-on-dark-skin

Mais, en Afrique, il s’agit moins d’une percée que d’une résurgence. Des scans à l’infrarouge effectués sur des momies d’Égypte conservées au British Museum (à Londres) ont en effet permis de faire une surprenante découverte. Des tatouages figuratifs (un taureau sauvage, un mouflon) ainsi que des signes en forme de S ont été retrouvés respectivement sur le haut du bras d’un homme et l’épaule d’une femme vivant dans le delta du Nil, il y a plus de cinq mille ans. Malgré l’expansion de l’islam sunnite, qui interdit l’altération du corps, et de courants chrétiens, notamment évangéliques, qui y voient un péché, des tatouages traditionnels séculaires subsistent aujourd’hui dans différentes régions du continent.

En Afrique du Nord, c’est le cas chez les BerbèresEn Afrique subsaharienne, certaines ethnies, dont les Peuls, tatouent les lèvres, les contours des gencives et la bouche à l’aide de petites aiguilles de bois. De nombreux groupes ethniques accompagnent aussi les scarifications rituelles de « tatouages », en utilisant de la suie ou d’autres composants noirâtres. Mais les dessins qui fleurissent aujourd’hui sur l’épiderme des nouvelles générations n’ont la plupart du temps aucun rapport avec des marques rituelles ou ethniques.

En Afrique du Sud, Mandela a rejoint après sa mort les personnalités les plus demandées comme modèles de tatouage

g_20_0xo6ogvjwe

Le Salon Abidjan tatouage piercing, à Treichville, inscrit ainsi dans la peau de ses clients des roses, des alouettes, le visage de Johnny Hallyday… voire des motifs d’inspiration japonaise ou polynésienne. En Afrique du Sud, Mandela a rejoint après sa mort les personnalités les plus demandées comme modèles de tatouage (avec Jésus-Christ et Marilyn Monroe).

Difficultés sur peaux noires

Reste que se faire tatouer lorsque l’on a la peau foncée n’est pas si évident. Christopher Kibali, 26 ans, peau noir de jais, rencontré dans les allées du Mondial du tatouage, peut en témoigner. « Quand on regarde des modèles, ils sont toujours photographiés sur peau ou feuille blanche, note le Français d’origine congolaise. Et face au rendu final sur des peaux très noires comme la mienne, on peut avoir de grosses déceptions. Elles ne réagissent pas du tout pareil. Certains tatoueurs ont refusé de me tatouer, peut-être pour cette raison, un autre m’a charcuté en insistant sur les traits, en plantant l’aiguille plus profond pour que le dessin apparaisse… j’avais du sang partout. »

En France, il n’y a pas de cours consacré au tatouage sur peau noire ou foncée

10739887

Soulevant son tee-shirt, il pointe du doigt sa poitrine, désignant les contours d’une chouette qui apparaît en relief plus à cause des boursouflures des cicatrices que grâce aux pigments colorés. En France, une formation à l’hygiène, en école spécialisée, est désormais obligatoire pour qu’un tatoueur puisse exercer. Mais comme on le reconnaît à l’École française de tatouage, en banlieue parisienne, « il n’y a pas de cours consacré au tatouage sur peau noire ou foncée ».

Cécile Djunga aussi a déchanté. Cette pétulante comédienne de 28 ans d’origines angolaise et congolaise présente cette année la nouvelle émission Tattoo Cover sur la chaîne TFX, un programme de divertissement dans lequel des professionnels tentent de recouvrir des tatouages honteux (le dessin d’un petit pénis avec des bras) ou ratés (une araignée qui semble avoir été conçue par un artiste atteint de la maladie de Parkinson).

Mes amis tatoueurs Amy Mymouse et Marty Early, des professionnels réputés, m’ont dit d’oublier la couleur ! Sur ma peau, on n’aurait rien vu », raconte la comédienne Cécile Djunga

Cécile Djunga est elle-même tatouée depuis cinq ans. « J’ai d’abord fait tatouer une simple phrase : “Believe in yourself and fly”, et puis j’ai eu envie de plus, d’un grand dessin en couleurs représentant trois femmes noires, l’une en wax, l’autre habillée comme une chanteuse des Supremes… Mais mes amis tatoueurs Amy Mymouse et Marty Early, des professionnels réputés, m’ont dit d’oublier la couleur ! Sur ma peau, on n’aurait rien vu. »

De fait, lors d’un tatouage, l’encre passe sous l’épiderme, puis apparaît par « transparence », mais certains pigments sont plus ou moins visibles en fonction de la teinte de la peau. « Il faut s’imaginer mettre un dessin coloré derrière une vitre teintée », résume le Californien Jorell Elie. Ses origines sud-africaine et coréenne font de lui l’un des très rares tatoueurs à peau sombre du Mondial du tatouage.

Un risque de cicatrices

img_515212-180

Et les encres blanches ? « Elles peuvent disparaître ou devenir brunes, annonce son confrère africain-américain Brandon Flores. Il faut se dire qu’il vaut mieux utiliser une palette resserrée de couleurs vives, fortes, un rouge puissant plutôt qu’un rose pâle, par exemple. Et après, il faut faire le test. Moi-même, je ne peux pas dire exactement quelle réaction fera une couleur que je n’ai pas encore essayée. Sur une peau très noire, il n’y a que le noir qui passe. »

Un Noir doit finalement être encore plus attentif à la personne qui va s’occuper de sa peau », souligne Cécile Djunga

Autre mauvaise nouvelle, les peaux foncées sont plus susceptibles de faire apparaître des chéloïdes, des cicatrices épaisses, disgracieuses qui peuvent parfois provoquer des démangeaisons. « Et il faut veiller à bien hydrater, surtout les peaux foncées, une fois que l’on s’est fait tatouer, précise Jorell Elie. En ce qui me concerne, je passe de la lotion tous les jours ! » Les magnifiques dessins sur la peau du professionnel laissent un peu d’espoir.

Cécile Djunga, elle, étudie une version noir et blanc du tatouage dont elle rêvait, avec les trois personnages féminins… et prend ses précautions. « Un Noir doit finalement être encore plus attentif à la personne qui va s’occuper de sa peau, prévient la jeune femme. Il faut aller chez un vrai tatoueur : quelqu’un qui a un salon, qui ne travaille pas à domicile. Il faut prendre le temps de regarder son travail, de lui poser des questions… et de réfléchir à ce qu’on veut garder sur sa peau. » Et de partir dans un petit rire : « Trop de filles se retrouvent avec le même tatouage inspiré de Rihanna ! »

IMG_20180306_172002 Claudia Bikoi

Publié dans Actu

Rihanna Poursuit Son Fashion World Tour

Le fashion world tour de Rihanna se poursuit. Après avoir incarné la princesse égyptienne Nefertiti pour la couverture de novembre de Vogue Arabia, la chanteuse pose pour l’édition française.

On ne compte en effet plus les couvertures de grands magazines dont a fait l’objet Rihanna. Mais c’est cette fois-ci pour l’édition française de Vogue que la belle barbadienne a décidé de poser et elle n’a pas fait les choses à moitié. Photographiée par les artistes Jean Paul Goude, Juergen Teller et le duo Inez & Vinoodh, Rihanna a incarné les multiples facettes de “l’icône des temps modernes”.

rihanna__invit__e_d___honneur_du_num__ro_de_no__l_2017_de_vogue_paris_2419_north_499x_white

Invitée d’honneur du célèbre Magazine de mode elle fera l’objet du numéro de Noël (Dec 2017/Jan 2018) et pour l’occasion la star n’a pas posé pour une mais trois couvertures de Vogue Paris.

“Elle est l’une des artistes les plus emblématiques de ce début de XXIe siècle”

La rédactrice en chef du magazine Emmanuelle Alt n’a pas manqué de tarir d’éloge sur sa muse : « Elle est l’une des artistes les plus emblématiques de ce début de XXIème siècle. Plus de deux cents millions de disques vendus sur les vagues du R&B, de la dance, du rock et du reggae, des coups d’éclat vestimentaires sur tous les tons, du streetwear le plus rutilant au classique le plus déroutant, la rage de réussir, des tatouages hurlants scandés sur sa peau, Rihanna est une star à part au premier rang du Hall of Fame ».

Un beau portrait dépeint par la journaliste qui fera plaisir à la chanteuse.

Publié dans Cosmétique

Le site Time Integre La Ligne De Cosmétique Fenty Beauty Parmi Les Inventions De L’année 2017

Bonne nouvelle pour Rihanna, le site Time a integré la ligne de cosmétique Fenty Beauty dans son classement des inventions de l’année 2017.

À star internationale, chanteuse et beauté de la Barbade on peut maintenant ajouter innovatrice dans le long descriptif de la carrière de Rihanna. La marque de cosmétiques de la chanteuse a en effet été classée parmi les 25 inventions de l’année par le magazine américain.

C’est notamment sa gamme particulièrement étendue de fond de teint qui lui a valu cette nomination. En proposant 40 teintes différentes, l’interprète de “Work” a su répondre à une forte demande des clientes pour du maquillage inclusif, jamais vraiment entendue par les principales marques de maquillages.

“Certaines trouvent leur teinte de fond de teint pour la première fois“

Dès sa sortie la gamme de fond de teint a été un véritable succès, ses teintes les plus noires se sont écoulées en l’espace de quelques jours. Un engouement qui peut s’expliquer par le fait que c’est avec ces produits que beaucoup de consommatrices ont trouvés pour la première fois la bonne teinte pour leur peau. La chanteuse a su repérer un réel manque à gagner dans l’industrie cosmétique et l’exploiter à son avantage. Il s’agit d’une réelle révolution pour ses consommatrices qui ont enfin le choix qu’elles méritent.

En interview avec le Time, Rihanna disait “Je n’aurais jamais anticipé la connexion émotionnelle que les femmes ont avec les produits et la marque dans sa globalité. Certaines trouvent leur teinte de fond de teint pour la première fois,(…). C’est quelque chose dont je ne me remettrais jamais”.

Publié dans Beauté

La Nouvelle Gamme Fenty Beauty de Rihanna En Vente Chez Sephora.

Il y a 91 produits à découvrir. Avec Fenty Beauty, Rihanna s’adresse à toutes les femmes et l’a prouvé à travers sa campagne composée de nombreux mannequins issus de la diversité : Duckie Thot, Leomie Anderson ou encore Halima Aden.

Fenty Beauty est disponible dans 17 pays et répondra aux besoins de chaque femme. Quarante teintes du Pro Filt’R Foundation pour une peau lisse et sans pores. Il résiste à l’humidité ! Trente sticks pour parfaire le contouring, six enlumineurs afin de capter la lumière, une poudre matifiante, un gloss enlumineur des lèvres et plusieurs accessoires.

Vous trouverez votre bonheur entre 13,50 euros et 33 euros chez Sephora et fentybeauty. A vous la « Fenty Face » !

Publié dans Mode

Les Stars Américaines Fans de Wax

Le mot Wax vient de l’anglais wax qui signifie « cire ». Le Wax est un textile de coton ayant reçu un cirage sur les deux faces lui donnant des propriétés hydrophobes. Les cires utilisées sont colorées et forment des motifs variables à l’infini. Encore appelé « tissu africain »,  le Wax  est très apprécié en Afrique ou il est utilisé dans la production de vêtements.

Mais depuis quelques temps, force est de constater que la popularité du Wax a largement dépassé les frontières africaines. Aux États-Unis d’Amérique, nombreux sont ceux qui commencent à estimer le « fameux textile » au rang desquels se trouve des personnalités du showbiz Américain et autres figures marquantes. De Michèle Obama à Beyoncé en passant Christ Brown et Nicki Minaj les peoples sont  fans de Wax. Ils n’hésitent pas à explorer divers models, des plus simples aux plus extravagants.

Michèle Obama
Michelle Obama
Beyoncé
Beyoncé
gwen-stefani-32

Gwen StefaniGwen Stefani
Nicki Minaj
Nicki Minaj
Katy Perry
Katy Perry
Rihanna
Rihanna
Chris Brown
Chris Brown
Kim Kardashian - Amber Rose
Kim Kardashian – Amber Rose
Karrueche Tran
Karrueche Tran
Michelle Williams
Michelle Williams