Publié dans Actu, Afrique, Culture

A Chez Nous Pays : Finale De La 7e Edition Du Concours De Danses Traditionnelle

Après la finale 2018 du concours de danses traditionnelles « A chez nous pays », Eric Sekongo remet le couvert cette année.

Pour cette 7e édition du concours qui réunit de nombreux rythmes traditionnel en cote d’ivoire c’est le complexe sportif de la commune d’Abobo qui abritera cette compétition pendant deux jours.

En effet, depuis près d’une décennie, le journaliste et présentateur de la RTI, Eric Sekongo, a mis sur pied le concours « A Chez Nous Pays ». Un concours de danses traditionnelles pour la revalorisation de notre patrimoine culturel. Après la Côte d’Ivoire où il a sillonné de nombreuses régions pour la valorisation de nos danses traditionnelles, il s’est, depuis maintenant trois éditions, ouvert sur l’extérieur à travers la la sous-région ouest-africaine.

L’année dernière, la Sierra-Léone a été le pays lauréat de ce concours grâce à la danse «Sandi Loli ». Pour la finale de cette année 2019, place aux représentants de la Côte d’Ivoire, du Bénin, Togo, Burkina Faso, Mali, Sierra-Leone et Guinée.

Outre les pays en compétitions, de nombreux artistes locaux de renom animeront cette édition 2019 qui s’étendra sur deux jours.

Les Leaders, Magic Diezel, Francky Dicaprio, Bamba Ami Sarah, Willy Dumbo, DJ Venome, EnK2K, Lyrics G et bien d’autres meubleront la première journée du vendredi 29 mars.

Le lendemain 30 mars, ce sera une soirée typiquement féminine avec de grosses pointures telles que Hawa Boussim du Burkina Faso, Sidonie La Tigresse, l’orchestre féminin Bella Mundo et Affou Kéita de Côte d’Ivoire.

Notons que cette édition est co-présidée par les ministres Maurice Kouakou Bandaman de la Culture et Siandou Fofana du Tourisme et des Loisirs.

Après le Maroc comme pays invité d’honneur l’année dernière, c’est au tour du Royaume d’Espagne à cette 7e édition de « A Chez nous pays ». Ce sera donc chaud les 29 et 30 mars prochains au complexe sportif d’Abobo.

 

Eloundou Brigithe

Publicités
Publié dans Actu, Afrique, Cinema, International

Fin De Carrière Pour Med Hondo Cinéaste Mauritanien Une Icone Du Cinéma Africain

Au moment où les rideaux tombent sur la 26ème édition du FESPACO, un baobab du cinéma africain dépose sa caméra. Med Hondo, Etalon d’Or de Yennenga du Fespaco 1987 avec son film « Sarraounia » dont l’absence a été remarquée au cours de ce cinquantenaire de la biénale du cinéma africain s’éteint à Paris des suites d’un cancer. Il avait 83 ans.

Med Hondo peut être consi­déré comme un artiste accom­pli qui trans­forme tout ce qu’il touche en or.

Acteur, il est actif dans le dou­blage, notam­ment connu pour être, entre autres, la voix fran­çaise régu­lière d’Eddie Murphy, ou pour avoir prêté sa voix au per­son­nage de Rafiki dans la série de films « Le Roi lion », de L’Âne dans la série de films « Shrek ».

Metteur en scène, on le retrouve en 1969 dans « L’Oracle » de Guy Menga, au Studio des Champs-Elysées et en 2003 dans « La Guerre de 2000 ans » de Kateb Yacine au Théâtre Gérard Philipe.

Très pro­li­fi­que, en tant que réa­li­sa­teur, Med Hondo a légué au monde du Cinéma de nom­breu­ses œuvres à com­men­cer par « Soleil Ô » (1967), sélec­tionné à la Semaine de la Critique à Cannes, puis Léopard d’Or à Locarno. Med Hondo signe un véri­ta­ble réqui­si­toire contre le colo­nia­lisme fran­çais en Afrique, l’exploi­ta­tion et la situa­tion des tra­vailleurs noirs en France et la cor­rup­tion des élites. Ce film sera cen­suré dans de nom­breux pays. Il réa­li­sera un court métrage « Balade aux sour­ces » la même année.
En 1969 ce fut le tour de « Roi de Cordes » (court métrage) et « Partout ailleurs peut-être nulle part » (court métrage). 1973 verra la sortie « Les Bicots-nègres, vos voi­sins » et « Mes Voisins » (court-métrage).

En 1975, Med Hondo réa­lise « Sahel la faim pour­quoi ? », un film docu­men­taire. Puis sui­vront en 1976, « Nous aurons toute la mort pour dormir » ; 1978, « Polisario, un peuple en arme » ; 1979, « West Indies ou les nègres mar­rons de la liberté »

En 1986, il réa­lise « Sarraounia » du nom de la légen­daire Reine des Aznas. Le film évoque, à fin du XIXe siècle, la résis­tance de Sarraounia face à une troupe d’offi­ciers fran­çais et de mer­ce­nai­res sou­da­nais conduits par les capi­tai­nes Voulet et Chanoine venus conqué­rir le Niger. Il rem­por­tera l’Étalon d’Or de Yennenga au Fespaco 87.
En 1994, il signe « Lumière noire » ; 1998, « Watani, un monde sans mal » et 2004, « Fatima, l’Algérienne de Dakar ».

med-hondo-disney-3a1a9c-0@1x

 

KENNEDY4[1] Francois MBOME

Publié dans Actu, Afrique, Cinema, International

Le Rwandais Joel Karekezi Remporte l’Etalons D’or Du Fespaco

« The Mercy of the jungle » (La miséricorde de la jungle), du réalisateur rwandais Joël Karekezi, qui dénonce l’absurdité de la guerre, a obtenu samedi à Ouagadougou l’Étalon d’or du Festival panafricain du cinéma et de la télévision (Fespaco)

L’Étalon d’Or de Yennenga du 26e Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) a été décerné samedi 2 mars à « The Mercy of the jungle » (La miséricorde de la jungle), du réalisateur rwandais Joël Karekezi.

L’acteur belge Marc Zinga remporte le prix d’interprétation masculine pour son rôle dans ce film qui dénonce l’absurdité de la guerre.

« Ce film a été projeté en ouverture du festival, et le public a été très réceptif à cette histoire, anti-militariste, extrêmement émouvante, celle de deux jeunes soldats perdus dans la forêt ».

L’étalon d’argent récompense « Karma », de l’Égyptien Khaled Youssef, et l’Étalon de bronze va à « Fatwa », de Mahmoud Ben Mahmoud (Tunisie).

Le prix d’interprétation féminine revient à Samantha Mugotsia, pour son rôle dans « Rafiki », de la Kényane Wanuri Kahiu. Ce film, projeté à Cannes en 2018, avait été censuré dans son pays parce qu’il racontait une histoire d’amour entre deux femmes.

 

KENNEDY4[1] Francois MBOME

 

Publié dans Actu, Afrique, Cinema, International

La Réalisatrice Amina Weira Du Niger Est Sur La Toile Avec « La Colère Dans Le Vent»

« C’est le cinéma qui m’a choisi, je ne l’ai pas choisi. Apparemment nous faisons bon ménage »Amina Weira est une jeune réa­li­sa­trice nigé­rienne. Elle avait d’abord caressé l’espoir d’être un jour géo­lo­gue avant de se lais­ser happer par la pas­sion du cinéma. Après des études en mon­tage et en réa­li­sa­tion docu­men­taire de créa­tion au Niger et au Sénegal l’ Un de ses films « La colère dans le vent » l’a sorti de l’ombre

Après avoir décro­ché mon bac­ca­lau­réat, Je vou­lais étudier la géo­lo­gie. J’ai donc pos­tulé à l’Ecole des Mines et de la Géologie (EMIG) de Niamey au Niger. Je n’avais mal­heu­reu­se­ment pas été rete­nue. Je me suis par la suite ins­crite à l’Institut de Formation aux Techniques de l’Information et de la Communication (IFTIC) dans la filière tech­nico-artis­ti­que, sec­tion mon­tage. Par la suite, l’IFTIC a ouvert un master en réa­li­sa­tion docu­men­taire de créa­tion. Je me suis dit pour­quoi ne pas faire la réa­li­sa­tion car nos for­ma­teurs ont l’habi­tude de nous dire qu’un bon mon­teur doit être un bon réa­li­sa­teur et du coup je me suis dit que je vais faire de la réa­li­sa­tion pour com­plé­ter ma for­ma­tion en mon­tage

Après mon master 2 j’étais sortie également avec un projet de film moyen métrage. Après ça j’ai eu la chance d’assis­ter à un pitch de Africa Docs j’ai eu la chance de trou­ver des pro­duc­teurs. Généralement mes thèmes ont tou­jours un lien avec l’envi­ron­ne­ment. J’ai eu à faire trois courts métra­ges, les deux trai­tent de l’envi­ron­ne­ment, de la nature « La colère dans le vent (2016) ». Ce film traite des consé­quen­ces envi­ron­ne­men­ta­les et sani­tai­res dans la ville d’Arlit au Niger, une ville dans laquelle j’ai grandi. Pourquoi des thèmes liés à l’envi­ron­ne­ment ? Parce que j’ai des ori­gi­nes noma­des et pour moi la nature et l’envi­ron­ne­ment sont des choses impor­tan­tes qu’il faut pré­ser­ver.

En ce moment j’ai un projet d’un docu­men­taire  sur la migra­tion au niveau de la ville d’Agadez. A tra­vers ce film j’aime­rai mettre en exer­gue l’appli­ca­tion de la Loi contre le trafic des migrants.

 

KENNEDY4[1] Francois MBOME

Publié dans Actu, Cinema, International

Le Chant Du Loup: Au Cinéma Le 20 Février

Après un premier teaser énigmatique, Le Chant du Loup continue de se dévoiler dans cette bande-annonce au rythme haletant qui brouille encore les pistes mais nous révèle un peu plus les enjeux de cet ambitieux film de sous-marin réalisé par Antonin Baudry.

On y retrouve donc François Civil, fraichement promu dans le rôle de l’Oreille d’or, l’officier chargé d’écouter et d’analyser tous les sons qu’il entend, un rôle primordial pour la sécurité du sous-marin et de son équipage. Entouré d’Omar Sy, Reda Kateb et Mathieu Kassovitz, il va devoir faire face à une situation de crise sans précédent et à l’issue incertaine.

Le Chant du Loup, d’Antonin Baudry, avec François Civil, Omar Sy, Reda Kateb, Mathieu Kassovitz et Paula Beer, au cinéma le 20 février.

 

CLAUDIA

Publié dans Actu, Cinema, International

Game Of Thrones Fini Le Tournage De La Saison 8 Totalement Éreinté !

« Tout le monde était cassé à la fin ! »

Ils ont fini sur les rotules. Au cours d’une récente interview donnée à GQ, l’acteur Kit Harington a avoué que le casting de Game of Thrones a fini le tournage de la saison 8 totalement éreinté !

« La dernière saison de Game of Thrones semblait être pensée pour nous briser !« , lance le comédien anglais. « Tout le monde était cassé à la fin. Je ne sais pas si nous pleurions parce que nous étions tristes que cela se termine ou si nous pleurions parce que c’était tellement épuisant… »

Il détaille : « Nous avons été carrément privés de sommeil. C’était comme si cette saison finale avait été conçue pour nous faire penser : » Franchement, j’en ai marre de tout ça ! » Je me souviens qu’on avançait tous vers la fin en se disant : « J’en ai ras le bol maintenant. J’ai adoré ça, ça a été la meilleure chose de ma vie, ça me manquera certainement un jour… mais pour l’instant, c’est fini pour moi ! »

Voilà qui explique probablement pourquoi Kit Harington n’a aucunement l’intention de participer au spin-off de Game of Thrones ! La saison 8 finale, elle, sera à voir dès avril sur HBO et en France sur OCS.

Marie.T

Publié dans Actu, Afrique, Cinema

Ce Bout D’Homme De 11 Ans Réalisateur De Clip Gabonais

Son tout premier clip a déjà séduit des grands noms du hip hop gabonais dont Lord Ekomy Ndong qui aimerait travailler lui.

Cet élève de 6ème, au Lycée Mbélé de Libreville, qui rêve d’aller dans l’espace et de créer des appareils high tech semble être aussi un génie de la scénarisation.

C’est ce que son oncle, le rappeur “Le Flow du sud”, a découvert après que le réalisateur initialement prévu pour son tournage lui ait posé un lapin.

Le jeune garçon va alors lui proposer ses services. Je peux shooter ton clip si tu veux, si c’est pas bon, on efface”, lui affirme, sans sourciller, le jeune apprenti réalisateur.

Le rappeur, poussé par sa curiosité, accorde le bénéfice du doute à son neveu. C’est ainsi qu’il décide d’immortaliser la pré-production du tournage en filmant le jeune réalisateur pour comprendre son approche de la réalisation mais aussi certifier les faits au cas où le titre connaîtrait du succès.

Muni d’un samsung S7 EDGE, le futur “Little X” gabonais nous plonge dans l’univers du titre “Austérité”, une représentation de la crise sociale et économique que traverse actuellement le Gabon. Un scénario simple mais riche qui colle aux rimes de son tonton rappeur.

Avec ce clip, le jeune Paul Jeremie Ehoumba Kakassa fait preuve de courage, de génie et fait parler son talent sans complexes comme beaucoup d’ados d’ailleurs dont la précocité créatrice est favorisée par l’accès facile aux nouvelles technologies.

Si ce jeune adolescent est bien encadré, il peut dans un futur proche nous produire des œuvres de bonne qualité tant sa volonté est hautement affirmée.

Marie.T

 

Publié dans Actu, Cinema, International

Hommage à Raymond Chow, Le Producteur De Bruce Lee

Le producteur Raymond Chow, mort à l’âge de 91 ans, avait lancé et suivi la carrière de Bruce Lee et ouvert à Jackie Chan les portes du cinéma américain. Il était considéré comme l’une des plus grandes figures du cinéma de Hong Kong.

C’est avec l’ambition de faire connaître au grand public le cinéma d’arts martiaux que Raymond Chow crée ses propres studios Golden Harvest en 1970. Il reproche à son ancien employeur sa rigidité et son manque de budget, empêchant aux films de Kung Fu de toucher un maximum de téléspectateurs.

L’une de ses premières productions est The Big Boss avec Bruce Lee en 1971.

.Durant trois années les succès s’enchaînent avec le jeune acteur en tête d’affiche : La Fureur du dragon (1972) et Opération dragon (1973) deviennent des films d’arts martiaux de référence. Mais Bruce Lee meurt subitement en 1973. L’industrie du cinéma hongkongais est alors orpheline.

Raymond Chow fait entrer dans la lumière un jeune acteur : Jackie Chan. Ses films entre action et comédie font de lui une superstar en Asie. Grâce à Raymond Chow, il s’exporte aussi en Occident et fait sa percée sur le marché américain avec The Big Brawl (Le Chinois, en français) en 1980.

Raymond Chow, ce sont aussi les Tortues Ninja. L’adaptation d’une bande-dessinée américaine au grand écran. Leonardo, Donatello, Michelangelo et Raphael, les quatre tortues aux super-pouvoirs cachées dans les égouts de New York finissent de rendre les films d’arts martiaux accessibles à tous. Mission accomplie pour Raymond Chow, qui aura produit au total plus de 170 films.H

Parmi les hommages, celui de la fille de Bruce Lee remerciant le producteur d’avoir donné sa chance au jeune acteur de l’époque et de l’avoir aidé à réaliser ses rêves.

Ed. E

Publié dans Actu, Cinema, International

Todd LaTour 17 Ans Après S’être Auto-mutilé Pour Obtenir Des Rôles Au Cinéma

« Dans cette industrie, j’étais différent, et ça leur a plu », justifie Todd LaTourette.

Todd LaTour  regrette son geste et fait son mea culpa à la télévision. Vu récemment dans la saison 4 de Better Call Saul, mais aussi dans des films comme Les Chèvres du Pentagone, avec George Clooney (2009), ce comédien américain a révélé à la chaîne d’AlbuquerqueKob 4 qu’il s’était lui-même coupé le bras à une époque où il était au plus mal, atteint de bipolarité mais ne prenant plus ses médicaments : « Je voudrais m’excuser. Ca fait des années, c’est dur de vivre avec ça. Je suis un menteur », explique-t-il avant de détailler qu’il a fait croire qu’il était un héros de guerre.

Dans une vidéo d’IMDb, il disait avoir été victime d’une bombe sur le front, lorsqu’il était soldat, mais il avoue aujourd’hui avoir tout inventé : il s’est en fait mutilé dans le but d’obtenir plus de rôles au cinéma et à la télévision. « Dans cette industrie, j’étais différent, et ça leur a plu, justifie Todd LaTourette. C’était mal, je suis déshonoré. Je détruis peut-être ma carrière en le disant, mais j’avais besoin de l’avouer, je suis content que ce soit fait. » Il espère que son témoignage pourra aider des spectateurs souffrant eux aussi de troubles psychiatriques : « Je ne veux pas parler de folie, mais j’étais malade, j’ai blessé tout le monde autour de moi. Ma mère, mon père, mes proches… Vous avez le pouvoir, vous devez prendre nos médicaments le matin ou le soir. Vous n’êtes pas obligés de chuter comme moi. Car, ça arrive vite… vraiment vite… »

A Hollywood, des producteurs recherchent effectivement parfois des personnes ayant un bras ou une jambe en moins pour jouer des personnages secondaires, principalement des rôles de soldats blessés à la guerre. D’autres peuvent faire carrière en tant que doublure, comme le jeune Brett Smrz, qui a été amputé du bas de la jambe gauche suite à un accident de trampoline et a depuis été embauché pour effectuer des cascades sur X-Men First Class, The Amazing Spider-Man ou Ant-Man.

Marie T

Publié dans Actu, Cinema, International

Un Vaste Aperçu De Ce Qui Nous Attend A La Reprise Des Vikings

La promo de la saison 5B de Vikings. Le premier épisode de cette deuxième partie se dévoile en long en large et en travers, grâce à ces images inédites (ci-dessus) dévoilées par la chaîne History.

Alors que les fils de Ragnar Lothbrok se sont affrontés pour le pouvoir, la bataille s’est terminé au printemps avec la victoire d’Ivar le Désossé, régnant désormais à Kattegat, tandis que les forces de son ennemie, Lagertha, semblaient anéanties. Mais Bjorn semble préparer un contre-assaut contre son demi-frère, tout commeHeahmund (Jonathan Rhys Meyers)…

La deuxième partie de la saison 5 de Vikings sera à voir à partir du 28 novembre prochain sur History.